Thèse de Vincent Jaillot


Sujet :
Modèles, méthodes et outil pour l'intégration et la communication de données hétérogènes, multisources et multudimensions : contribution à la fabrique du patrimoine urbain historique

Résumé :

Le patrimoine culturel (matériel et immatériel) est actuellement en grande partie défini par des institutions telles que l’UNESCO. A cela, viennent s’ajouter quelques initiatives émanant de collectivités locales et plus rarement d’associations. Afin de mettre en avant les initiatives citoyennes de reconnaissance du patrimoine, l’UNESCO a depuis 2011 adopté la recommandation Paysage Urbain Historique (PUH). Elle permet une conception plus élargie et transversale du patrimoine culturel en dépassant les critères usuels et en proposant une fabrique ouverte à l’ensemble des acteurs, experts ou non. Dans ce contexte, il devient nécessaire de proposer des modèles, méthodes et outils, autour du domaine de la modélisation urbaine numérique et permettant aux citoyens et acteurs associatifs de partager leur connaissance patrimoniale de manière participative et collaborative dans un but d'enrichissement de ces modèles urbains. Le recueillement, la gestion et la communication de ces connaissances sous forme de données hétérogènes (de types et de natures différents), provenant de sources différentes et pouvant avoir une multitude de dimensions (spatiales, temporelles, thématiques, etc.) va nous mener à nous interroger sur plusieurs verrous scientifiques. Les premiers concernent la modélisation de ces données ainsi que la mise en place de processus permettant la navigation dans ces dernières. Nous serons également menés à nous interroger sur la projection de ces données en 4D (dimensions spatiales et temporelles) et sur leur visualisation sur un modèle urbain numérique. Enfin, ces données pouvant provenir d’experts ou non et contenant très souvent seulement des informations partielles, il est essentiel de s'intéresser à leur qualité ainsi qu'aux méthodes de communication de ces informations de qualité.


Encadrant : Gilles Gesquiere
Co-encadrant : Sylvie Servigne