Thèse de Thomas Ranvier


Sujet :
Apprentissage profond multi-vues pour le post-traitement d’immunothérapie de patients atteints d'un cancer

Résumé :

Cette thèse fait partie du projet Européen Qualitop, qui vise à améliorer la qualité de vie des patients atteints d'un cancer et traités par immunothérapie.
L'objectif de la thèse sera, à son terme, de prédire les effets secondaires qu'un patient est susceptible de développer en débutant un traitement par immunothérapie.
Nous explorons et employons l'apprentissage automatique profond afin de compléter les données de santé issues du projet, nous souhaitons explorer les possibilités d'augmentation et d'équilibrage de données par des GANs, et enfin, concevoir une approche originale de prédiction qui soit efficace dans le domaine de la santé.


Encadrant : Khalid Benabdeslem
Co-encadrant : Emmanuel Coquery, Haytham Elghazel