Thèse de Théotime Grohens


Sujet :
Etude in silico des interactions épistatiques dans les fitness landscapes

Résumé :

Dans un organisme en évolution, les mutations sont liées entre elles par des interactions épistatiques. L'objectif de cette thèse est d'étudier ces interactions sous l'angle de la prédiction de l'évolution. Il s'agira d'identifier des patterns d'interaction épistatiques et d'étudier les capacités prédictives ouvertes par ces patterns. Pour cela le doctorant utilisera une approche d'évolution in silico basée sur la plate-forme Aevol.


Encadrant : Guillaume Beslon