Thèse de François Grosbellet


Sujet :
Modélisation de détails dans les mondes procéduraux

Résumé :

La génération de mondes virtuels est un domaine de recherche très actif en informatique graphique : modélisation de plantes, d'arbres, de bâtiments, de villes ou de terrains, et simulation de vieillissement. Dans ce contexte, les changements d'apparences constituent également un domaine de recherche important, de part leur impact majeur dans le réalisme des scènes virtuelles produites. Mes travaux se concentrent sur la mise au point d'approches procédurales permettant de représenter le continuum des changements d'apparence au cours des saisons (traces d'humidité et formation de boue en fonction des précipitations, craquelures des sols soumis au dessèchement en été, accumulation de neige ou la formation de glace en hiver, la chute de feuilles mortes en automne) à la fois à grande échelle, et avec un très haut niveau de détail. L'objectif est de permettre la création scènes beaucoup plus grandes et contenant beaucoup plus de détails que ce que proposent actuellement les autres méthodes.


Encadrant : Eric Galin

Date de soutenance : vendredi, 20 novembre, 2015