Thèse de Benoit Vuillemin


Sujet :
Modélisation et mise en œuvre d’une intelligence ambiante à partir de la compréhension de l’environnement résultant du traitement par apprentissage constructiviste d’informations issues d’actifs Télécom tels que les objets connectés, les données de services aux contenus ou les données réseaux

Résumé :

Cette thèse vise à concevoir et développer une intelligence ambiante constructiviste proposant des automatisations personnalisées, par observation d’habitudes, dans un contexte d’objets connectés. Cette intelligence ambiante sera composée de deux parties : une partie apprenant les habitudes, et une partie automatisation de service. L'automatisation sera effectuée en interagissant avec les utilisateurs afin de faire des propositions de services de manière simple et compréhensible, mais aussi afin d’aiguiller l’apprentissage selon les envies des utilisateurs.


Encadrant : Salima Hassas
Co-encadrant : Laetitia Matignon