Thèse de Yann Cortial


Sujet :
Mondes virtuels : modélisation par fonctions

Résumé :

La génération automatique de mondes virtuels est un problème ouvert en informatique graphique.
Un des verrous scientifiques majeurs est la modélisation de mondes vastes avec un haut niveau de détail.
De manière générale, les techniques de simulation et d’édition interactive ne permettent pas de traiter les problèmes d’échelle,
les masses de données rendant les traitements trop coûteux et ne permettant pas un contrôle utilisateur à la fois efficace et précis.
A l’opposé, les méthodes procédurales permettent de générer les représentations à la volée efficacement, sans besoin de stockage coûteux,
mais souffrent de plusieurs limitations : le traitement indépendant des différents types d’objets constituant une scène virtuelle,
le manque de contrôle utilisateur, le manque d’intégration multi-échelle des différents phénomènes naturels.
L’objectif de cette thèse est de développer de nouvelles représentations par classes de fonctions paramétrées,
combinées à des modèles parcimonieux et fréquentiels, agissant à différents niveaux de précision, permettant à la fois un bon contrôle et
une modélisation des caractéristiques des phénomènes étudiés.


Encadrant : Eric Guérin
Co-encadrant : Adrien Peytavie