Thèse de Simon Perche


Sujet :
Amplification et modélisation procédurale inverse

Résumé :

Les mondes virtuels sont fréquemment utilisés dans l'industrie du loisir numérique afin de donner aux utilisateurs une expérience extraordinaire et unique. Parmi les éléments fondamentaux qui contribuent à cette expérience, on retrouve la qualité des décors, des détails ainsi que le caractère dramatique et son étendue spatiale. Pour obtenir un monde virtuel à la fois vaste et détaillé, les industries du loisir numérique ont pour habitude de faire appel de manière massive à des artistes. Cette méthode est bien sûr couteuse et a de nombreuses limitations. Parallèlement à cela, de plus en plus de bases de données géographiques sont disponibles de manière publique, ce qui est rendu possible pas la banalisation des systèmes d'acquisition numériques. Le but de cette thèse est de proposer des outils haut-niveau pour assister les processus de création artistique de mondes virtuels. Cette aide pour prendre la forme d'outils haut-niveau qui propose de l'aide aux artistes, sans pour autant introduire de compromis dans le processus créatif. Cela signifie que les outils ne devront pas entraver la créativité, et particulièrement, l'accent sera mis sur le contrôle.


Encadrant : Eric Guérin
Co-encadrant : Adrien Peytavie