Thèse de Sarra Messai


Sujet :
Gestion de la Mobilité dans les Réseaux de Capteurs Sans Fil

Résumé :

Les réseaux de capteurs sans fil (RCSFs) envahissent de plus en plus notre vie. A l'ère de l'Internet des objets, ils sont utilisés dans les domaines nécessitant l'observation du monde physique et la collecte de données. Toutefois, beaucoup d'obstacles inhérents aux spécificités des RCSFs doivent être surmontés avant de pouvoir atteindre la maturité de cette technologie. Parmi ces entraves, la limitation des ressources telles que l'énergie, la puissance de calcul, la bande passante et l'espace mémoire des capteurs. Dans cette thèse, nous nous intéressons à la mobilité comme solution permettant d’améliorer les performances du réseau en termes de consommation d'énergie et d’optimisation de la collecte de données.

Un réseau de capteurs sans fil mobile est un réseau dans lequel au moins la station de base est mobile.  Nous nous sommes tout d’abord intéressés au cas où seule la station de base est mobile. Dans ce cadre, nous avons proposé une organisation du réseau de capteurs qui tire parti de la mobilité de la station de base pour optimiser la collecte de données tout en réduisant l’énergie dissipée par les capteurs. L’organisation proposée s’appuie sur une architecture en grille et un algorithme optimisé de déplacement de la station de base pour visiter les cellules de la grille et collecter les données. Nous avons implémenté notre solution dans l’environnement de simulation NS-2. Les résultats de simulation obtenus montrent nettement l’amélioration apportée par rapport aux autres approches de l’état de l’art.

Nous nous sommes ensuite intéressés au cas où la mobilité est totale, autrement dit, tous les nœuds du réseau peuvent se déplacer. Dans ce cas, nous avons travaillé sur la problématique de la gestion de clés cryptographiques dans les RCSFs pour assurer la sécurité de la collecte de données. Dans ce cadre, nous avons proposé un schéma de gestion de de clés cryptographiques basé sur la distribution aléatoire de clés. Notre solution a la particularité d’assurer l’auto-guérison (self-healing) du réseau en cas de compromission de nœuds.  Nous avons implémenté notre solution et nous l’avons comparée avec deux autres schémas de référence pour montrer son efficacité.


Encadrant : Hamida Seba

Date de soutenance : dimanche, 24 novembre, 2019

Jury :
Mme Boulfekhar Samra Professeur(e) associé(e)Université A. Mira de Béjaia, AlgérieExaminateur​(trice)
Mr Challal YacineProfesseur(e)École supérieure d'Informatique (ESI), AlgérieRapporteur(e)
Mr Hacid Mohand-SaidProfesseur(e)Université Claude Bernard Lyon 1Examinateur​(trice)
Mme Kamel NadjetProfesseur(e)Université Ferhat Abbas Sétif 1, AlgérieExaminateur​(trice)
Mr Pham CongducProfesseur(e)Université de Pau, FranceRapporteur(e)
Mr Semchedine FouziProfesseur(e)Université Ferhat Abbas Sétif 1, AlgérieExaminateur​(trice)
Mme Seba HamidaProfesseur(e) associé(e)Université Claude Bernard Lyon 1Directeur(trice) de thèse