Thèse de Olivier Cavadenti


Sujet :
Fouille de traces unitaires de produits manufacturés

Résumé :

Dans le contexte des industries manufacturières, la traçabilité unitaire doit permettre de répondre à de nombreuses questions sur le cycle de vie de chaque objet fabriqué identifié et elle répond à de nombreux enjeux de sécurité et de maîtrise des risques. La stratégie d'authentification de chaque objet reposera sur la capacité du système en cours de développement à capter les passages obligés en les enregistrant et en les analysant aux étapes essentielles. L'authentification qui nous intéresse vise à s'assurer de l'authenticité de l'objet à travers l'ensemble des transformations, et donc des flux qui ont permis de le fabriquer, le constituer, et le rendre disponible à un endroit donné à un instant donné. L'approche considérée devra donc prendre en compte de très grands volumes de données spatio-temporelles. Ces données peuvent être appelés traces et la caractéristique du traçage unitaire donnera de grandes collections de traces avec des structures intrinsèques spécifiques.
L'enjeu de cette thèse est de valoriser les collections de traces unitaires en proposant des fonctionnalités de fouilles de traces (découverte de régularités ou d'irrégularités, épisodes intéressants, signatures de comportements ciblés, etc.). Pour cela, il est prévu de concevoir plusieurs domaines de motifs et de développer de nouveaux outils de fouilles de données sous contraintes pour assister cette valorisation.


Encadrant : Jean-Francois Boulicaut

Date de soutenance : mardi, 27 septembre, 2016