Thèse de Maxime Gueriau


Sujet :
Modélisation multi-agents et approches par auto-organisation pour le contrôle des systèmes coopératifs de trafic routier.

Résumé :

Les systèmes coopératifs dans les transports permettent la communication et l’échange d’informations entre les véhicules et avec l’infrastructure. Il est attendu de l'introduction d’un nouveau type de véhicule intelligent, une meilleure gestion dynamique du trafic sur les routes urbaines. Ce travail de thèse s’inscrit dans l'optique du déploiement futur de ces technologies dans de tels systèmes complexes aux multiples niveaux d’interactions qui nécessitent le développement de mécanismes de contrôle. L’objectif de ce travail de thèse de doctorat est de proposer une modélisation multi-agents du couplage dynamique des différentes dynamiques du système (flux physique, flux informationnel, flux de contrôle, etc.). Ceci en vue de parvenir à un contrôle décentralisé des systèmes de transport coopératifs basé sur les concepts d'émergence et d'auto-organisation.

Cette thèse s'inscrit dans une collaboration avec le Laboratoire d'Ingénierie CIrculation Transports (LICIT), unité mixte de l'IFSTTAR (Institut Français des Sciences et Technologies des Transports, de l'Aménagement et des Réseaux) et de l'ENTPE (Ecole Nationale des Travaux Publics de l'Etat), sous l'encadrement du Professeur Nour-Eddin El Faouzi et de Romain Billot. Cette thèse est financée par une allocation doctorale de recherche de la région Rhône Alpes.


Encadrant : Salima Hassas

Date de soutenance : lundi, 12 décembre, 2016