Thèse de Jérémy Gaillard


Sujet :
Utilisation d’informations tridimensionnelles géolocalisées pour l’analyse, l’échange et la représentation de la ville

Résumé :

Le perfectionnement des appareils d’acquisition 3D (relevés laser, photographiques, etc.) conduit à la multiplication des données 3D géolocalisées disponibles. De plus en plus de villes disposent de maquette 3D virtuelles. Pour garantir l'interopérabilité des différentes sources de données, des travaux ont été effectués sur la standardisation des protocoles d'échange (par exemple, 3DPS – 3D Portrayal Service) et des formats de fichier.
En outre, le web évolue significativement depuis plusieurs années, intégrant maintenant des contenus riches, notamment des applications 3D.
Ces deux facteurs rendent aujourd'hui possible la diffusion et l'exploitation des données tridimensionnelles de la ville sur le web.

Ma thèse, dotée d'un financement de type CIFRE avec la société Oslandia, s'intéresse à la représentation tridimensionnelle de la ville sur le web. Plus précisément, il s'agit de récupérer et de visualiser, à partir d'un client léger, de larges quantités de données de la ville sur un ou plusieurs serveurs distants. Ces données sont hétérogènes : il peut s'agir de la représentations 3D des bâtiments (maillages) et du terrain (carte de hauteur), mais aussi d'informations sémantiques telles que des taux de pollution (volumes), la localisation de stations de vélos (points) et le nombre de vélos disponibles, etc.

Une autre problématique de ma thèse est la prise en compte de l'aspect multi-échelle de la ville. On ne représente pas une ville de la même manière à petite échelle (au niveau de la rue) et à grande échelle (au niveau du quartier ou de la ville). Des processus de généralisation (adapter la représentation d'un ou plusieurs objets à l'échelle de la visualisation) permettent de supprimer les détails superflus et de rendre une scène plus lisible. La création de ces processus et la navigation entre les représentations en résultant fait partie de mon travail.


Encadrant : Gilles Gesquiere
Co-encadrant : Adrien Peytavie