Thèse de Frédéric Pedrinis


Sujet :
Représentations et dynamique de la ville virtuelle

Résumé :

L’information géo-spatiale est de plus en plus présente dans notre vie de tous les jours. Elle permet de guider, comprendre des phénomènes, de décider... Dans cette optique, les villes se dotent aujourd’hui d’un large spectre de données souvent hétérogènes, composées d’informations géométriques (2D, 3D), sémantiques et topologiques permettant de représenter leur territoire et son évolution au cours du temps.
En fonction des cas d’utilisation nécessaires aux praticiens, les données doivent cependant être traitées et adaptées afin de proposer une représentation pertinente de la ville. Les traitements doivent également respecter des contraintes d’interopérabilité afin de permettre leur réutilisation avec les données issues d’autres villes. La conception de ces traitements repose donc sur l’utilisation de standards internationaux reconnus et développés par des experts de l’information géo-spatiale.
Dans le cadre de cette thèse, nous cherchons comment concevoir et générer ces différentes représentations de la ville en agglomérant des modèles hétérogènes afin de regrouper des informations complémentaires et ainsi autoriser de nouveaux usages. Le positionnement de cette thèse au sein du Labex « Intelligence des Mondes Urbains » permet de favoriser les interactions nécessaires avec des praticiens et experts issus de domaines divers, afin de mieux comprendre les règles menant à ces représentations thématiques de la ville.


Encadrant : Gilles Gesquiere
Co-encadrant : Yannick Perret

Date de soutenance : mardi, 17 octobre, 2017