Thèse de Fatma Derbel


Sujet :
Peut-on authentifier l’utilisateur d’une plateforme numérique en s’appuyant sur l’analyse de ses traces d’interaction ?

Résumé :

L’objectif du travail de recherche décrit ci-après est de proposer une stratégie permettant d’identifier avec un haut degré de certitude un utilisateur d’une plateforme d’enseignement à distance afin de lui délivrer une certification attestant que l’utilisateur authentifié a bien suivi et validé une formation. Pour cela, nous envisageons de développer une approche à base de traces, éventuellement combinée à d’autres stratégies d’authentification, qui permettra de vérifier régulièrement, et de façon peu intrusive, que l’utilisateur de l’outil est bien la personne qu’il prétend être. Cette approche sera appliquée dans le cadre de l’outil conçu et développé par Ignition Factory, outil permettant de dispenser des formations dans les PME/PMI, et de délivrer les certifications correspondantes. Les enjeux techniques et les questions de recherche sont significatifs. On soulignera en particulier les problématiques liées à la gestion, à l’usage et au stockage des traces, mais surtout, à la “protection” de ces traces qui sous-tend à la fois des questions de sécurité des données, mais aussi de protection de la vie privée de l’utilisateur et de respect de ses droits. Bien entendu, les questions éthiques (respect de la vie privée) et sociétales (acceptation de l’outil par l’utilisateur) sont très présentes dans cette approche et une attention toute particulière leur sera portée.


Encadrant : Pierre-Antoine Champin
Co-encadrant : Amélie Cordier