Thèse de Théophile Baggio


Sujet :
Modèles de prédiction et d’analyse de sources de données hétérogènes dans les processus opérationnels du déminage humanitaire.

Résumé :

La réduction de la violence armée et le déminage humanitaire constituent une des missions fondamentales de HI, qui est l’un des seuls acteurs associatifs dans ce domaine en France. Contrairement au déminage militaire, qui consiste uniquement à dégager un chemin pour percer les défenses de l’ennemi, le déminage humanitaire vise à identifier et à retirer toutes les mines d’une zone afin que les populations puissent l’utiliser en toute sécurité et retrouver une activité normale. Chaque année, les mines et les restes explosifs de guerre (REG) tuent ou mutilent d’innombrables personnes dans le monde. Souvent, il n’existe pratiquement aucune information fiable sur l’endroit exact où le danger peut se cacher. Ce n’est donc malheureusement que lorsque des accidents se produisent que le danger caché est révélé, rendant presque impossible l’utilisation des terres à des fins agricoles, mais aussi la reconstruction et le retour de ceux qui ont fui.  Les objectifs de la recherche seront d’étudier l’apport de différentes sources de données (imagerie aérienne, données non-structurées issues de rapports ou de réseaux sociaux, etc.) et de développer des modèles de classification, dans les processus opérationnels du déminage humanitaire, afin d’accélérer la restitution des terres aux populations.


Encadrant : Christophe Garcia
Co-encadrant : Stefan Duffner